AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 | .
 

 Les Filles de Caleb [saga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HeryJaylhe
Fondatrice
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 27
Localisation : Loin, très loin...

MessageSujet: Les Filles de Caleb [saga]   Lun 16 Déc - 17:34

Informations sur la Série

Maison d'édition: Libre Expression
Nombre de tomes: 3
Auteur: Arlette Cousture

Tome 1: Le Chant du Coq (en France: Emilie)


Nombre de pages: 464


Résumé (quatrième de couverture):
Ce premier volet de la trilogie Les Filles de Caleb nous fait connaître une héroïne forte et passionnée, Émilie Bordeleau, dont nous suivons le destin de 1892 à 1946. Institutrice dans une humble école de rang de Saint-Tite, Émilie s'éprend d'un de ses élèves, Ovila Pronovost, à qui elle finit par unir sa vie, pour le meilleur et pour le pire. Les amours d'Ovila et de sa « belle brume », Émilie, les défis de leur vie commune rythmée par les naissances, les décès et de trop longues séparations, enfin leur ultime tentative de se rapprocher alors qu'ils s'installent dans la ville industrieuse de Shawinigan, voilà ce qui nous est raconté dans ce roman qui n'a cessé d'embraser l'imagination des lecteurs depuis bientôt deux décennies.

Mon avis:
Un incontournable au Québec, car on s'entend, l'origine de cette saga est québécoise. Ma première grosse brique et je l'ai relu plusieurs fois (sans oublié d'avoir regardé la série au moins une vingtaine de fois^^). Un univers bien dépeint et comme ça se situe dans les années du terroir, on y trouve le langage typique de l'époque. Les personnages sont attachants, mais parfois Ovila m'a embêté. Il ne semble pas savoir ce qu'il veut exactement. Émile, elle, c'est une jeune femme forte, passionnée et qui n'a pas peur de prendre sa place. D'ailleurs, elle sera victime de plusieurs ragots, car son comportement vient à l'encontre des manières habituelles d'une dame (et surtout à cause de sa relation avec Ovila).

Le livre nous déchire le cœur par moment. L'auteure n'a pas hésité de nous montrer la difficulté de la vie à l'époque. L'hiver difficile apporte son lot de décès, les départs, les retrouvailles, les grandes familles et les attentes de tous et de chacun. Or, d'un autre côté, nous sommes emporté par la passion que vit les personnages, par leur désir de se retrouver, de vivre pleinement leur amour malgré tout ce qui les sépare. Un beau livre. Vraiment.


Tome 2: Le Cri de l'Oie Blanche (en France: Blanche)


Nombre de pages: 600


Résumé (quatrième de couverture):
Dans ce deuxième volet de la trilogie Les Filles de Caleb, c’est la fille d’Émilie, Blanche Pronovost, qui nous entraîne sur les chemins aventureux de sa vie. Blanche rêve de médecine et si elle vient à Montréal au début des années trente afin d’y suivre un cours d’infirmière, c’est toutefois en Abitibi qu’elle ira pratiquer le métier qui la passionne. À La Sarre, dans son dispensaire « confortable et sans richesse », elle sera appelée à relever les défis les plus inattendus, parmi une population durement éprouvée. Dans la froideur de l’hiver abitibien, Blanche croisera un sourire irrésistible qui lui donnera à penser que « son hiver venait de fondre ». C’est celui d’un Franco-Manitobain au sens de l’humour irrésistible, Clovis Lauzé…

Mon avis:
Tout d'abord, le fait que le récit se déroule dans ma région, ça m'a fait chaud au cœur. Voir des noms, des villes que je connais depuis que je suis toute petite, ça fait un drôle d'effet^^

L'histoire en elle-même est intéressante. On découvre une autre femme entêtée et passionnée; Blanche cette fois, la fille d'Émilie. L'humour est au rendez-vous et on renoue avec le style particulier de l'auteure. Encore une fois, on découvre une autre époque. On assiste aux efforts de Blanche pour trouver sa place dans un univers régis par les hommes (une autre féministe qui est en avance sur son temps autrement dit). Entêtée comme sa mère, mais moins froide, plus chaleureuse selon moi.

Encore une époque difficile, surtout dans une région aussi éloignée et qui est encore plus conservatrice que dans les milieux urbains.


Tome 3: L'Abandon de la Mésange (en France: Elise)


Nombre de pages: 360


Résumé (quatrième de couverture):
entourée de ses deux filles, Élise et Micheline.
Avec elles, nous traversons les trépidantes années soixante, puis les turbulentes années soixante-dix, pour suivre leur destinée jusqu'en 1992.
Si la « mésange » qu'est Élise vit à Montréal avec sa mère et sa sœur, c'est de campagne que rêve cette citadine. Un séjour chez des amis fermiers de son père, les Vandersmissen, pourrait bien lui permettre de réaliser son idéal, sans compter que là-bas, dans cette maison au joli balcon fleuri, l'attend le plus beau garçon qu'elle ait jamais vu…
Des scènes inoubliables, une écriture pleine de sensualité et des dialogues colorés, voilà ce que la romancière Arlette Cousture offre à ses lecteurs dans ce dernier volet très attendu.

Mon avis:
Ce tome-là m'a déçu. On aurait dit qu'il a été fait pour contenter les fans, pour montrer le "après" et étirer l'histoire. Déjà, je ne suis pas fan des années 60. Ça peut-être contribué à rendre la lecture moins agréable en ce qui me concerne, mais je trouve que l'histoire tourne un peu en rond et pourtant, il est moins gros que les deux autres. Les personnages sont moins attachants et je trouve qu'on a perdu la saveur qui se trouvait dans les deux bouquins précédents. La lecture me semble moins passionnée et les personnages aussi. C'est agréable quand même, mais pas autant que les autres mettons. Mais ça, c'est à vous d'en juger. Peut-être qu'il vous séduira autant que ses prédécesseurs, mais ce n'est pas mon cas.



À bientôt et bonne lecture!
Hery
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Filles de Caleb [saga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Arlette Cousture] Les filles de Caleb tome 1: Le chant du coq
» Feuilleton "Les filles de Caleb"
» Arlette COUSTURE (Canada/Québec)
» [Musical] Les Filles de Caleb en Comédie Musicale
» COUSTURE Arlette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plumes Imaginaires :: La Communauté :: La Bibliothèque :: Livre de Drame/Romance-